Recherche

    Image caption appears here

    Les chaleurs chez la chienne

     

    Qu’est-ce que les chaleurs ?

    Les chaleurs sont le cycle sexuel pendant lequel les femelles vont être en période d’ovulation. Cette période permet de faire des accouplements et saillie afin d’avoir des chiots. Les chaleurs se manifestent par des pertes de sang plus ou moins abondantes.

     

    A quel âge une femelle peut avoir ses premières chaleurs ?

    Les chaleurs arrivent plus ou moins tôt en fonction de la taille de votre animal :

    • Les petites races : 5 à 6 mois

    • Les moyennes races : 6 à 8 mois

    • Les grandes races : 18 à 24 mois

    Bien sûr chaque chienne est différente, les chaleurs peuvent être précoces comme tardives.

     

    Comment se déroule un cycle ?

    Le cycle des chaleurs se décompose en 4 phases :

    • Le pro-œstrus (de 8/10 jours à plus) : est le début des chaleurs, la vulve va gonfler et des saignements apparaissent. Le comportement de votre chienne va aussi changer, celle-ci va se montrer plus agressive avec les mâles, elle refusera d’être montée.

    • L’œstrus (de 10 jours à plus) : Votre chienne est en période d’ovulation. Vous pourrez observer un comportement beaucoup plus câlin et joueur. Elle est prête pour l’accouplement. • Le dioestrus : est la période de gestation s’il y eu une fécondation

    • L’ano-œstrus : est la fin du cycle de votre chienne. Un nouveau cycle pourra reprendre entre 2 et 13 mois en fonction de la race de votre animal. Généralement, l’intervalle entre deux épisodes de chaleurs est d'environ 7 mois. L’ovulation : Une chienne ovule lors de chaque cycle. Des fluctuations hormonales déclenchent la libération d’un ovule par les ovaires. L’ovulation dure de 6 à 24H. Généralement, les chiennes sont les plus fécondes entre le 9ème et le 14ème jour de chaleur. A savoir qu’une femelle n’est pas fécondée le jour de l’ovulation mais 2/3 jours après.

     

    Les différents types de chaleurs :

    • Les chaleurs fractionnées : Plus fréquent chez les jeunes chiennes, les chaleurs se présentent de façon classique : perte de sang, attirance des mâles, vulve gonflée mais s’arrête soudainement avant la phase d’ovulation (avant le 8ème /10ème jours) et le cycle ovulatoire apparaît de nouveau 2 à 10 semaines plus tard. Ce dérèglement peut se résoudre avec le temps, nous vous conseillons d’en parler avec un vétérinaire.

    • Les chaleurs « silencieuses » : Parfois invisibles, certaines chiennes ont des chaleurs « atypiques ». Lors de chaleurs silencieuses vous ne pourrez pas observer de sang ni d’attirance sexuelle chez les mâles. En général, cela arrive lors des premières chaleurs de la chienne.

    • Les chaleurs persistantes : Comme son nom l’indique, votre chienne a ses chaleurs plus longtemps que prévu (plus de 4 à 6 semaines). Nous vous conseillons d’aller voir un vétérinaire pour réaliser des examens plus approfondis afin de pouvoir prendre à temps des kystes ovariens ou encore des tumeurs.

     

    Les comportements canins durant les chaleurs :

    Vous pourrez observer un tout autre comportement chez votre chienne et votre chien lorsque la période des chaleurs arrive.

    Votre femelle sera plus câline que d’habitude ou bien plus agressive (envers les mâles). Elle peut être aussi généralement plus joueuse.

     

    Chaleur femelle joueuse

       

    Les mâles quant à eux, sont prêts à tout pour aller à la rencontre de votre femelle. Nous vous conseillons de faire attention lors des sorties de votre chienne. Une clôture arrachée est très vite arrivée !

    Les femelles ne sont pas en reste ! Celles-ci peuvent se montrer fugueuses afin de rejoindre leur prince charmant.

    Lors des chaleurs nous vous conseillons d’être sur le qui-vive avec votre chienne. Surveillez-la au maximum. Une fugue de la maison est vite arrivée.

    Enfin, nous vous rappelons que si vous souhaitez faire des portées à votre chienne cela est un grand investissement. Vous prenez aussi de grands risques (surtout si vous êtes sans expérience). Malheureusement, la gestation et les mises bas ne se passent pas toujours comme prévu. N’oubliez pas que « Eleveur ou Eleveuse » c’est un métier à part entière.